Rubrique :  Les prothèses

Résines composites ou céramiques ont remplacé les anciens plombages

Deux séances chez votre chirurgien-dentiste suffisent pour préparer et poser un inlay/onlay

Les inlays et les onlays

Les inlays et les onlays sont des alternatives aux plombages ou aux résines de volume important, et permettent parfois d’éviter une prothèse nécessitant une préparation plus importante de la dent.

Pourquoi un inlay/onlay plutôt qu'un simple plombage ou une résine dentaire ?

La résistance mécanique des inlays et des onlays est bien meilleure que celle des plombages dentaires et des résines réalisés directement au cabinet par les techniques classiques. Par ailleurs, les inlays et les onlays permettent d’obtenir un joint de meilleure qualité qu’avec une obturation classique. On augmente ainsi la fiabilité du point de contact avec les dents adjacentes, ce qui permet de réduire le risque de reprise de carie et les problèmes d’inflammation gingivale. Dans le cas de caries de volume important, la réalisation d’un inlay ou d’un onlay permet souvent d’éviter de réaliser une couronne dentaire qui entraînerait un délabrement plus important de votre dent.

Inlays, onlays et esthétique

Pour des questions de résistance mécanique, les inlays et onlays étaient réalisés systématiquement en métal. L’on peut maintenant fabriquer des inlays et des onlays très esthétiques, en résine composite ou en céramique, qui reproduisent de façon exacte la teinte et la forme de vos dents.

Technique de réalisation :

Première séance : la dent est préparée en nettoyant la carie et en taillant une cavité qui accueillera :

  • L'inlay lorsque la cavité se trouve à l'intérieur des parois de la dent
  • L'onlay lorsque la cavité englobe une ou plusieurs parois.

Une empreinte dentaire est ensuite réalisée et envoyée au laboratoire avec les références de teinte. L’inlay (ou l’onlay) sera fabriqué en un monobloc qui s’insère parfaitement dans la cavité comme un morceau de puzzle.

Deuxième séance : l'inlay est posé et collé dans la cavité de la dent. Contrairement aux obturations classiques, les inlays/onlays n’exercent pas de pressions sur les parois dentaires restantes (risque de fracture).
L’adhésion chimique aux parois dentaires consolide l’ensemble et assure une meilleure étanchéité qui bloque toute infiltration bactérienne.

Nos Conseils

  • Les nouvelles techniques permettent d'élaborer des inlays invisibles, résistants et imperméables aux bactéries.
  • Dès que le volume d'une carie devient important, votre chirurgien-dentiste jugera de l'intérêt d'un inlay ou d'un onlay par rapport aux plombages classiques.

Article rédigé par le praticien le 30/10/2014